Régime québécois d'assurance parentale

Régime québécois
d’assurance parentale
En évolution avec les parents d’aujourd’hui

Actualités

Les parents qui désirent connaître le montant des versements d’Allocation famille qu’ils recevront peuvent se connecter à Mon dossier de Retraite Québec. En plus de consulter leur avis annuel, ils pourront suivre l’avancement d’une demande de modifications à leur dossier en cas de séparation, d’adoption ou de changement de garde. Aussi, grâce au service de notification, ils seront avisés par courriel ou texto lors du dépôt d’un document, tel que l’avis annuel.

Le Ministère a publié une nouvelle Déclaration de services aux citoyennes et citoyens présentant ses engagements envers la population. Cette version actualisée présente quelques ajouts et modifications dans la perspective de mieux répondre aux besoins et aux attentes de la clientèle. Elle est un gage de la qualité des services offerts à la population.

Le Conseil de gestion de l'assurance parentale mènera un sondage portant sur la conciliation famille-travail, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il s’adressera aux parents qui ont reçu des prestations d’assurance parentale à l’occasion de la naissance d’un enfant en 2018 ou en 2019.

Ce sondage, sous forme de questionnaire, sera envoyé par courriel à environ 6 000 personnes à compter du 12 octobre prochain. Il suffira d’une dizaine de minutes pour remplir le questionnaire.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, est heureux d’annoncer que les parents qui gagnent un revenu inférieur à 540 $ par semaine pourront recevoir une prestation majorée pouvant atteindre jusqu’à 85 % ou 100 % de leur revenu hebdomadaire moyen, selon l’option du régime qu’ils auront choisie, plutôt qu’entre 55 % et 75 % de celui-ci comme le prévoit actuellement le RQAP pour l’ensemble de sa clientèle.

Si vous prévoyez faire votre demande de prestations au Régime québécois d’assurance parentale  au cours des prochaines semaines, des changements à une mesure d’ajustement temporaire du gouvernement fédéral pourraient avoir un impact sur le niveau de vos prestations.

Le 23 juin 2021, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a annoncé par communiqué que pour 2022 les taux de cotisation au Régime québécois d’assurance parentale demeureront les mêmes qu’en 2021.

Si vous changez d’adresse, vous devez mettre à jour votre dossier en ligne ou communiquer avec le Centre de service à la clientèle au 1 888 610-7727. Il est essentiel que nous ayons vos coordonnées exactes, notamment pour vous faire parvenir les documents importants comme les relevés fiscaux à joindre à vos déclarations de revenus. Sachez que, si vous avez utilisé le Service québécois de changement d’adresse, vous devez quand même nous informer de votre nouvelle adresse.

Le projet de loi n78 a été sanctionné le 8 juin 2021. Il apporte une modification à la Loi sur l’assurance parentale qui permet l'assouplissement des conditions d’admissibilité liées à la prestation minimale temporaire de 500 $ versée dans le cadre du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP).

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, se réjouit de l’adoption du projet de loi no 78 par l’Assemblée nationale. Ce projet de loi comprend notamment une modification à la Loi sur l’assurance parentale qui permettra l’assouplissement des conditions d’admissibilité liées à la prestation minimale temporaire de 500 $ versée dans le cadre du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP).

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, souhaite assouplir les critères d’admissibilité liés à la prestation minimale temporaire de 500 $, versée dans le cadre du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). La modification annoncée permettrait à quelque 30 000 parents qui recevaient des prestations d’assurance parentale le 27 septembre 2020 de bénéficier d’une aide rétroactive, calculée à compter de cette date.