Prestations de paternité

Les prestations de paternité sont exclusives au père biologique et ne peuvent donc être partagées entre les deux parents.

En plus de recevoir des prestations de paternité, le père biologique pourrait avoir droit à des prestations parentales.

Le tableau ci-dessous indique le nombre maximal de semaines de prestations et le pourcentage du revenu hebdomadaire moyen auxquels le père pourrait avoir droit, selon le régime choisi.

Types de prestations Régime de base Régime particulier
Nombre maximal de semaines de prestations Pourcentage du revenu hebdomadaire moyen Nombre maximal de semaines de prestations Pourcentage du revenu hebdomadaire moyen
Paternité
(exclusives au père biologique)
5 70 % 3 75 %
Parentales
(partageables entre les parents biologiques)
7 70 % 25 75 %
25
(7+25=32)
55 %

Exemple 1 :

Dans le régime de base, un père pourrait bénéficier d’un maximum de 37 semaines de prestations, soit 5 semaines de prestations de paternité et 32 semaines de prestations parentales, si, en accord avec la mère, lui seul bénéficie de toutes les prestations parentales.

Exemple 2 :

Dans le régime particulier, un père pourrait bénéficier d’un maximum de 28 semaines de prestations, soit 3 semaines de prestations de paternité et 25 semaines de prestations parentales, si, en accord avec la mère, lui seul bénéficie de toutes les prestations parentales.

Pour connaître le montant estimé des prestations auquel vous pourriez avoir droit, vous pouvez faire l’essai du simulateur de calcul de prestations avant de faire votre demande.

Vous devez convenir avec votre employeur du moment du congé. La Loi sur les normes du travail comporte des dispositions concernant la prise des congés lors d’événements familiaux. Pour en savoir plus, nous vous invitons à communiquer avec le personnel du Service des renseignements de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) au numéro suivant : 1 844 838-0808 (sans frais). Vous pouvez également consulter le site Internet de la CNESSTLien vers un site externe..

Si vous avez prévu, après entente avec votre employeur, prendre des vacances rémunérées à l'intérieur des 18 semaines suivant la naissance de votre enfant, vous pourriez perdre des semaines de prestations de maternité. En effet, celles-ci ne peuvent généralement pas être versées au-delà de la 18e semaine suivant celle de l'accouchement. Il est donc préférable de vous entendre avec votre employeur afin de reporter ces vacances rémunérées après votre congé parental.

Dernière mise à jour : 17 avril 2013

 
Portail du gouvernement du Québec © Gouvernement du Québec, 2016